Best Practice

Version française ci-après

Anti Racist1 Audio Description (2021)

  1.  Always describe everyone’s race. For AD users, understanding racism, which is everywhere, requires describers to name race.
  2. Present the information coherently. In the Introductory Notes | Preshow notes | Audio Introduction, the actor/dancer/singer’s race can be described as follows: ACTOR’S NAME, who is (choose from the following list as they appear to you) Black, Indigenous, a Person of Colour or white, (optionally, you can follow with ethnicity, background and or self-description as described in the addition below) cast as CHARACTER NAME … then describe the character. For example: “Keanu Reeves who is a person of colour of Hawaiian, Chinese, English, Irish and Portuguese descent is cast as Hamlet. Hamlet has long brown hair and a full beard. He wears…”
  3. When describing race, describe people who are considered BIPOC2 and also those who are white.
  4. Use the most specific term possible for the person or people being referred to. At the time of writing, the best umbrella term for racialized people is BIPOC (pronounced bye-pawk). Start there, possible additions are “with African descent” or “mixed race” or “biracial” or “multiracial” or “of multiple ethnicities”.
  5. Avoid demeaning terms such as “non-white” or “minorities”.
  6. Avoid using any animal husbandry terms such as “half-breed”, “mixed breed”, or “mulatto”.
  7. Avoid the use of food similes3 like “mocha”, “chocolate”, and “cinnamon”. This practice is  fetishizing and not anti racist. 
  8. Recruit BIPOC Blind and partially sighted stakeholders and engage them as paid writers, narrators, quality assurance consultants, and sound engineers. The mantra “Nothing about us, without us4” applies. 
  9. Representation matters at every stage. Cast culturally appropriate narrators for the subject matter to offer an authentic voice and accurately pronounce culturally specific terminology and names.
  10. Stay informed and up to date with language. Be actively anti racist.

 

Self Description Technique for anti-discriminatory audio description

  1. Seek self-descriptions. An Audio Description self-description is selected or written by the subject: the actor, performer, etc. The Audio describer eventually takes a lead from the information that has been offered freely- this technique is not meant to “out” the subject or force them to disclose information they don’t wish to be made public. It can include: race, physical description, gender or pronouns, disability, and other information such as sexual identity (for example “ gay” or “queer”). 
  2. Seek clarity on and actively practice describing in non-harmful ways. For example saying “a person with cerebral palsy” (or CP) versus describing contracture versus indicating CP through a description like “a curled hand”.
  3. Incorporate self-descriptions by saying ‘Daniel Radcliffe is a white man who describes himself as having dyspraxia, a condition that makes it hard to plan and coordinate physical movement. Daniel is cast as Harry Potter. Harry has short brown hair and wears glasses. He has a lightning bolt shaped scar on his left temple. He wears….

Endnotes

1.  Ibram X. Kendi defines what it means to be an antiracist https://www.penguin.co.uk/articles/2020/june/ibram-x-kendi-definition-of-antiracist.html 

2.  IBPOC or BIPOC both mean Indigenous and/or Black and/or People of Colour. A person from Asia or a Latinx person would be called  BIPOC- the term does not only refer to people who are “part” Black or Indigenous.https://www.facebook.com/509674340/posts/10158881105694341/?d=n 

3.  An article expanding on the use of food similies https://writingwithcolor.tumblr.com/post/95955707903/skin-writing-with-color-has-received-several

4.  Article contextualizing the Nothing about us without us” mantra https://www.huffpost.com/entry/nothing-about-us-without-us-mantra-for-a-movement_b_59aea450e4b0c50640cd61cf

Several professional Audio Describers describers and AD users collaborated to shape this list of best practices, which was originally presented as a manifesto in a talk at the Languages and the Media Conference in Berlin,  September 2021. An early version written by Rebecca Singh appears in the Routledge Handbook to Audio Description.

These instructions were written with live performance and scenic arts in mind. SDS challenges all Description writers for recorded media to apply these standards to their work.

Pour une audiodescription anti-raciste (2021)

  1. Le racisme est un phénomène omniprésent. Pour que les usagers d’audiodescription le comprennent, les audiodescripteurs doivent toujours préciser la race de chacun.
  1. Présentez les informations de façon cohérente. Dans l’introduction audio, la race de l’acteur/danseur/chanteur peut s’établir comme suit : NOM DE L’ACTEUR, (choisir dans la liste suivante) noir, autochtone, de couleur ou blanc, (avec éventuellement l’origine ethnique, les antécédents ou l’auto-description tel qu’illustré ci-dessous), interprète le NOM DU PERSONNAGE, suivi d’une description du personnage. Par exemple « Keanu Reeves, une personne de couleur d’origine hawaïenne, chinoise, anglaise, irlandaise et portugaise, incarne Hamlet. Hamlet, aux cheveux longs et bruns, porte une barbe fournie. Il porte… »
  1. Lorsqu’il s’agit de préciser la race, décrivez aussi bien les personnes BIPOC/PANDC1 que les personnes blanches.
  1. Utilisez le terme le plus spécifique possible pour la description des personnes. Au moment d’écrire ce manifeste, le terme le plus approprié pour désigner les personnes racialisées est l’acronyme  anglais “BIPOC” (prononcé « bye-pock ») ou son équivalent français « PANDC » (prononcé « P-A-N-D-C »). Commencez par là. Ajoutez, au besoin, « d’ascendance africaine », « métis », « biracial », « multiracial » ou « d’ethnies multiples ».
  1. Évitez les termes dévalorisants tels que « non-blanc » ou « minorités ».
  1. Évitez d’utiliser des termes tirés du vocabulaire de l’élevage comme « métis », « race mixte » ou « mulâtre ».
  1. Évitez l’utilisation de références alimentaires telles que « moka », « chocolat » et « cannelle ». Cette pratique n’est pas antiraciste mais plutôt fétichiste. 
  1. Faites appel à des personnes BIPOC ayant une limitation visuelle. Engagez-les comme rédacteurs, narrateurs, réviseurs et ingénieurs du son rémunérés, conformément à la devise  « Rien sur nous, sans nous ».
  1. La représentation est importante à chaque étape du processus d’audiodescription. Recrutez des narrateurs sensiblisés au sujet traité, des porte-paroles authentiques, en mesure de prononcer correctement les termes culturels et les noms propres.
  1. Restez informé et actualisez votre langage. Affirmez vos convictions antiracistes.

Technique d’auto-portrait anti-discriminatoire

  1. Demander aux personnes de se décrire elles-mêmes. L’auto-portrait est un description choisie ou rédigée par le sujet (acteur, interprète, etc.) dont peut s’inspirer l’auteur de l’audiodescription. Cette technique ne vise pas à “éliminer” le sujet ou à l’obliger à divulguer des informations personnelles. L’auto-portrait peut inclure des informations relatives à la race, aux traits physiques, à un handicap, au sexe, aux pronoms ou à l’identité sexuelle de la personne décrite (par exemple “gai” ou “queer”).
  1. Évitez toute ambiguité et décrivez sans préjugés. Par exemple, privilégiez la phrase « une personne qui a une infirmité motrice cérébrale » (ou IMC) à la description d’une contracture, ou à évoquer l’IMC par la description d’une « main recroquevillée ».
  1. Intégrez des auto-portraits tels que : « Daniel Radcliffe est un homme blanc qui se décrit comme atteint de dyspraxie, une maladie qui rend difficile la planification et la coordination des mouvements physiques. Daniel joue le rôle de Harry Potter. Harry, aux cheveux bruns et courts, porte des lunettes. Une cicatrice en forme d’éclair marque sa tempe gauche. Il porte….

Notes de  bas de page:

  1. Ibram X. Kendi définit l’antirascisme.
  2. IBPOC ou BIPOC signifient tous deux Indigènes et/ou Noirs et/ou Personnes de Couleur. Le terme ne se réfère pas uniquement aux personnes « partiellement » noires ou indigènes: une personne originaire d’Asie d’Amérique Latine sera également considérée BIPOC: 
  3. Sur l’emploi d’analogies alimentaires.
  4. Sur le mantra « Rien sur nous sans nous. » 

Plusieurs professionnels de l’audiodescription et plusieurs usagers d’AD ont collaboré à l’élaboration de cette liste de bonnes pratiques. Elle a été présentée en tant que manifeste lors d’une intervention à la conférence “Languages and the Media” tenue à Berlin en septembre 2021. La version initiale, rédigée par Rebecca Singh, figure dans le Routledge Handbook to Audio Description.

Ces instructions ont été pensées pour le spectacle vivant et les arts de la scène. SDS interpelle les audiodescripteurs des médias enregistrés afin qu’ils appliquent ces normes.

Note de fin de langue française

1.   BIPOC/PANDC: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1798414/bipoc-pandc-lutte-contre-le-racisme.

%d bloggers like this: